VARIA


Éditorial [à télécharger]

Ce troisième numéro de la revue Akofena, n°003, vol.1 réunit des études de thématiques diverses. Ce volume est densifié par vingt-cinq (25) contributions dont cinq (5) co-signées. Ces articles scientifiques consignés dans ce volume peuvent être regroupés en sept (07) thématiques libellées ci-après : politique, culture et philosophie, linguistique et didactique, littérature, jurilinguistique, histoire et économie.
Dans la thématique politique, Adil Boudiab met en évidence la satire issue du discours politique à travers le premier roman de Fouad Laroui : Les Dents du topographe. Des fausses promesses aux promesses rocambolesques, certains politiciens s’illustrent de mauvaises manières au grand désarroi de la population. Les campagnes électorales législatives et communales constituent ce terreau pour tromper le peuple. Dans son article : « Le militantisme krausiste et la régénération sociale dans la Familia de Leon Roch de Benito Perez Galdos », André Veh montre comment le krausisme parait une aubaine pour la refonte de l’État et de la société espagnol a tous égards. 
Parlant de culture et philosophie, Amadou Zan Traoré et Nassoum Yacine Traoré se penchent sur l’épineux problème des biens culturels du Bèlèdougou et du pays Dogon pillés à l’époque coloniale. Ce pillage a subséquemment appauvri le paysage culturel malien. A cet effet, la politique de rétrocession de ces biens culturels peine à être efficace. L’alternative pour la préservation de cette culture demeure, de ce fait, la tradition orale. Quant à Kouadio Julien Kouassi, à travers son étude philosophique, avance que l’être africain doit nécessairement épouser l’exigence fondamentale de la transcendance de soi pour impulser le développement de l’Afrique. 
Dans le volet, Linguistique et Didactique, Kadidja Koné qui a réalisé son analyse dans la langue anglaise (« Should we involve our learners in the assment process ? »), soutient en substance que les apprenants de langues se doivent d’être fortement impliqués dans le processus de d’enseignement et d’évaluation s’ils veulent être les bénéficiaires des retombées didactiques satisfaisantes. Liagro Charles Rabé et Ouattara Bakary Kamagaté, se prononcent sur les difficultés des langues africaines à décrire de façon efficiente les phénomènes sociaux et environnementaux liés à l’urbanisation et au développement du fait de leur célérité. Faty-Myriam Mandou Ayiwouo fait une description syntaxique discursive dans son étude : « Phrase et effection dans Evu sorcier (2009) de François Bingono Bingono », à travers une approche guillaumienne qui stipule que toute phrase complexe est a posteriori une phrase simple. Dans son article « Plurilinguisme et gestion de la COVId-19 au Sénégal : « Quelle contribution des langues locales à ‘’l’effort de guerre’’ ? » Jean Sibadioumeg Diatta montre que le plurilinguisme ne constitue pas un obstacle à la cohésion sociale mais un plutôt un atout majeur à la transmission des cultures et à la mise en valeur des langues locales. 
La partie littérature de ce volume est la plus prolixe en contributions (08) juste devant la thématique précédente Linguistique et Didactique qui en dénombre 04. Joseph Noumbissi Wambo, revisite le diagnostic du théâtre camerounais par André-Marie Ntsobé en 1987 et constate que plus de trente ans après, le théâtre camerounais peine à retrouver sa superbe. A sa suite, Kpanté Wayigma expose sa problématique de l’immigration clandestine à travers son analyse littéraire sur « La représentation des personnages du clandestin et du passeur dans les romans Bleu Blanc Rouge d’Alain Mabanckou et le Pacte du silence. Le drame de l’immigration clandestine de Rachid Hachi ». Pour Mbaye Thiao, les représentations littéraires qui découlent de la dénomination des différentes pathologies d’origine naturelle ou mystérieuse montrent les différentes dimensions de l’imaginaire linguistique de la communauté Seereer. Quant à Pape Samba Ndiaye dans « la souffrance et l’esthétique dans l’œuvre de jean-Racine » met en exergue les affres de la solitude, du désespoir et aussi la valeur esthétique théâtrale. Rolph Roderick Koumba et Ama Brigitte Kouakou traitent l’agression sexuelle des hommes faite aux femmes en montrant les insuffisances de représentations canoniques de la femme africaine. Rosin Francis Emerson Loemba décrit l’écriture parodique comme une particularité observée chez Sony Labou Tansi qui induit la satire et le pamphlet, technique de critique enrobée. Rosine Dayo Zogang, nous dépeint la crise économique des années 1980 exaspérée par la prolifération des croyances non orthodoxes à travers l’œuvre littéraire de David Fogang intitulée Le bonheur immédiat
Dans la thématique de la Jurilinguistique, Joseph Kabeya discute du bien-fondé de l’enseignement du latin qui, de toute évidence, serait une adéquation dans la formation académique des juristes en République Démocratique du Congo eu égard à la prépondérance de cette langue dans le Droit.
Pour le volet de l’Histoire, Guy Ramazany, relate l’origine mythique des Rangonala chez les Tsimihety à Madagascar. Une légende selon laquelle une sirène de bonne apparence a convolé en justes noces avec un pêcheur lépreux qui montre ainsi de façon allégorique l’importance de l’eau chez les Rangonala. Mechak Eliezer Mbani rétablit une vérité historique quant à la véritable date de fondation de la ville Pointe-Noire (Ponton en lingala) du Congo-Brazzaville. A travers son argumentaire, il montre qu’effectivement la fondation de Pointe-Noire se fixe au 26 septembre 1921 où certains chercheurs mentionnaient la date du 11 mai 1922 qui n’était autre que le jour officiellement décrété autorisant l’ouverture de travaux de Chemin de fer. Nicolas Balutet, dans une littérature aux relents historiques parle de Jose Maria Hereida, une figure emblématique de la politique cubaine à travers l’œuvre de Leonardo Padura, La novela de mi vida. En Économie, et pour finir, Karimoun Souley Moussa et Saadou Aboubacar nous font savoir que la migration des jeunes du Plateau, Commune rurale d’Allakaye a un impact de grande envergure socio-économique sur le développement local du fait du flux financier important dans cette localité impulsée par les immigrés de divers horizons.

Coordinateurs du numéro n°003 Vol.1

  • Jean-Claude DODO
  • Allou Serge Yannick ALLOU

Contenu du n°003 Vol.1 [à télécharger]

Couverture / Sommaire [à télécharger]

01-Adil BOUDIAB

La satire politique dans Les dents du topographe, premier roman de Fouad Laroui

02-André VEH

Le militantisme krausiste et la régénération sociale dans La familia de León Roch de Benito Pérez Galdós

03-Amadou Zan TRAORÉ & Nassoum Yacine TRAORÉ

Les biens culturels du Bèlèdougou et du pays dogon (mali) objets de « pillage » colonial : procès d’une stratégie

04-Edem Kwasi BAKAH & James Kofi AGBO

Analyse de l’interaction verbale en classe de FLE au lycée ghaneen

05-Faty-Myriam MANDOU AYIWOUO

Phrase et effection dans Evu Sorcier (2009) de François Bingono Bingono

06-Guy RAZAMANY

Mythe et littérature sur l’origine des Rangonala chez les Tsimihety à Madagascar

07-Jean Sibadioumeg DIATTA

Plurilinguisme et gestion de la covid-19 au Sénégal : quelle contribution des langues locales à « l’effort de guerre » ?

08-Joseph Kabeya MBOMBO

Le juriste et le latin : plaidoyer pour un cours de latin dans le cursus académique d’un juriste en République Démocratique du Congo

09Joseph NOUMBISSI WAMBO

Diagnostic du théâtre camerounais par André-Marie Ntsobé en 1987 : Thérapeutique réussie ou apothéose du chant du cygne ?

10Kadidja KONE

Should We Involve Our Learners in the Assessment Process?

11Karimoun SOULEY MOUSSA & Saadou ABOUBACAR

Apports socio-économiques de la migration des jeunes du Plateau de la commune rurale d’Allakaye (Département de Bouza) au développement local

12Kouadio Julien KOUASSI

La transcendance du pour-soi africain : gage de l’émergence de l’Afrique

13Kpanté WAYIGMA

La représentation des personnages du clandestin et du passeur dans les romans Bleu blanc rouge d’Alain Mabanckou et Le pacte du silence. Le drame de l´immigration clandestine de Rachid Hachi

14Liagro Charles RABÉ & Ouattara Bakary KAMAGATÉ

Esquisse d’une étude lexicale de quelques phénomènes sociaux et environnementaux en agni et en bété

15-Marie Christelle KOUAME

Attitudes des enseignants en situation de cours : cas du niveau 1 au cycle primaire en Côte d’Ivoire

16-Marie Renée ATANGANA

L’énoncé phrastique comme résultante contingente

17Mbaye THIAO

Représentations littéraires de la maladie en pays seereer : Des mots-symptômes   aux mots-remèdes

18Méchak Eliezer MBANI

Problématique de la date de fondation de la ville de Pointe-Noire (Congo-Brazzaville)

19Minfonh SÉKONGO

L’éducation bessonnière dans La Petite Fadette de George Sand

20Mouhamed DIOP

Introduction à la philosophie kingienne sur l’accomplissement de soi

21Nicolas BALUTET

Les leçons mexicaines : José María Heredia, éclaireur du présent cubain

22Papa Samba NDIAYE

La souffrance et l’esthétique dans l’œuvre de Jean Racine

23Pierre Stéphane DOUI

Dire la guerre dans la littérature francophone

24Rolph Roderick KOUMBA & Ama Brigitte KOUAKOU

La poétique de l’abject dans Crépuscule du tourment 2 de Léonora Miano

25-Rosine Dayo ZOGANG

La crise économique, les illusionnistes et les pratiques soporifiques dans Le bonheur immédiat de David Fongang

Mise en ligne 06 Février 2021 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *